LA GLOIRE DU NOM DIVIN (n° 12)
J.K. Sahasrabudhe

 


SWAMI SAMARTH RAMDAS (1608-1682)

 

TROISIEME PARTIE

 

19.- Attirons maintenant l'attention du lecteur sur la glorification de la Smaran-Bakti par Ramdas, qui est la glorification du Nom Divin (Ram Nam) lui-même. Au chapitre 4 section 3 de son grand Granth 'DAS-BODHA' mondialement connu, Swami Samarth Ramdas nous dit en termes très clairs, très nets et sans ambiguité ce qui suit :

I.- Premièrement : comment devons-nous répéter le Nom Divin ?

a) Nous devrions toujours méditer sur Dieu et prononcer Son Nom, le Ram Nam, car le contentement se trouve dans la prononciation du Nom de Dieu.
b) Aux moments de joie comme aux moments d'épreuves, aux moments de repos et aux moments de sommeil, nous devrions toujours prononcer le Nom de Dieu.
c) A tout moment où nous sommes assaillis de difficultés, à tout moment où nous sommes abattus par les soucis de la vie, nous devrions méditer sur le Nom de Dieu.

II.- Quand nous ne devrions pas oublier de répéter Son Nom :

a) Nous ne devrions jamais oublier de méditer le matin, le midi et le soir et nous devrions nous adonner à tous moments à la répétition du Nom de Dieu.
b) Nous ne devrions jamais oublier le Nom de Dieu; que nous soyons noyés de bonheur ou de peine, de dégoût ou d'anxiété.
c) Alors que nous marchons, que nous parlons, que nous faisons notre travail, que nous mangeons ou que nous nous réjouissons, nous ne devrions jamais oublier le Nom de Dieu.
d) Dans les jours de prospérité ou de difficultés, dans les jours de puissance et de grandeur, à toute époque, nous ne devrions jamais oublier le Nom de Dieu.
e) Si la prospérité succède à l'adversité ou si l'adversité arrive après la prospérité, à tous les moments difficiles, nous ne devrions jamais laisser de côté le Nom de Dieu.
f) Dans l'enfance ou l'adolescence, dans la vieillesse ou au moment de la mort, nous devons toujours nous souvenir de Dieu.

III.- Quel est le résultat du Nama-Smarana ?

a) Par le Nom de Dieu toutes nos difficultés sont dissipées et tous nos malheurs sont balayés.
b) Le Nom de Dieu nous amène à un état parfait après la mort.
c) Si un homme ne fait rien d'autre que de répéter le Nom de Dieu, Dieu est satisfait et protège Son fidèle. Béni en vérité est le corps qui s'adonne à la prononciation du Nom de Dieu.

IV.- Quelle est la puissance, la shakti, du Nama-Smarana ?

a) Les démons et les lutins, les esprits et les fantômes n'ont aucun pouvoir devant une méditation fervente sur le Nom de Dieu.
b) Les poisons n'ont aucun effet et les pratiques magiques ne sont d'aucune utilité devant le Nom de Dieu.
c) Il y a mille et un Noms de Dieu. Peu importe le Nom que vous répétez. Si nous le répétons régulièrement et continuellement, la mort n'aura aucun pouvoir sur nous.
d) Par le pouvoir du Nom, des montagnes de fautes sont détruites.
e) Le pouvoir du Nom est ineffable, de nombreuses personnes ont été sauvées par le Pouvoir du Nom.
f) Le grand dieu SHIVA (Shankara) lui-même a été soulagé des tourments du poison par le pouvoir du Nom.
g) Comme l'a catégoriquement dit JNYANADEVA dans son oeuvre HARIPATH, on peut constamment conserver devant soi le Nom Divin, c'est à dire ressentir Sa présence en soi, en chantant sans cesse, constamment, akhanda, sans arrêt, le Nom Divin. Telle est la puissance du Nom Divin, du RAMA NAMA.

V- Qui a tiré profit du Nama Smarana du Nom Divin ?

a) Le grand sage VALMIKI, quand bien même il répétait le Nom de Dieu en sens inverse, fut capable de prédire le destin de RAMACHANDRA.
b) Par la méditation sur le Nom de Dieu, PRAHLADA fut sauvé et délivré de tous les malheurs.
c) Le hors caste AJAMELA fut rendu saint par le Nom de Dieu.
d) D'innombrables fidèles ont traversé l'océan de la vie par la Puissance du Nom.
e) Des pécheurs sont devenus des saints.
f) Il n'y a aucune distinction de caste dans la répétition du Nom de Dieu.
g) Le petit comme le grand, l'idiot comme l'intelligent, ont été sauvés par le pouvoir du Nom.
h) En définitive, nous devons prendre soin qu'en répétant le Nom de Dieu la Forme de Dieu (rupa) soit aussi présente devant nous.

20) CONCLUSION : POURQUOI RAMDAS FUT-IL GRAND ?

Swami SAMARTHA RAMDAS fut le plus grand des grands saints, non seulement parmi ses contemporains mais aussi parmi ceux qui sont venus plus tard à la lumière. C'est pourquoi même les saints qui étaient ses contemporains l'ont appelé Swami SAMARTHA RAMDAS. 'Samartha' veut dire non seulement puissant (shaktiman), mais grand sous tous rapports.

21) C'est pourquoi en fin de compte et pour résumer, nous tenterons d'expliquer ses enseignements et anubhavas, c'est à dire ses expériences mystiques.

a) Son humilité était au-delà de l'imagination. Il était humble par excellence. Il s'est réduit à zéro et s'est abandonné de manière absolue au Seigneur RAMA.
b) Tout travail fait en souvenir du Seigneur RAMA est appelé à avoir très vite du succès. Telle fut sa doctrine. Aussi avait-il l'habitude de dire que l'on doit être assuré que l' 'acteur' est RAMA et que nous ne sommes que des instruments entre ses mains, du fait que tout dans ce monde arrive de par le "Plan Divin". Le monde est mathématiquement PARFAIT.
c) Se rappeler sans cesse, akhanda, constamment, sans arrêt, de LUI est la véritable SADHANA et pour ce faire le moyen le plus simple est de chanter Son Nom.
d) Chantez le TARAKA-MANTRA : "SRI RAM JAI RAM JAI JAI RAM" régulièrement comme une habitude, constamment, sans cesse.
e) N'abandonnez pas - 'UPASANA'.
f) Il avait l'habitude de dire : par expérience je peux vous dire que pour dissiper les malheurs dans votre vie matérielle, la méditation du RAM NAM est le remède le plus sur, il est bien connu et réputé.
g) Il signale que le mental ne devient fixé dans le RAMNAM que si l'on a le MERITE adéquat.
h) Il fait appel au Seigneur RAMA et lui dit : "RAMA, je n'ai d'amour pour personne, si ce n'est pour Toi. Je ne T'oublierai pas, même après la mort. Je m'abandonne totalement à Tes pieds de lotus (charan-kamal)."

I) J'ai atteint Jnana (atmajnana), le Bonheur Eternel, du fait du satsang avec les saints et, bien entendu, avec Ta 'KRIPA'.

J) Crois-moi, je serai toujours partout où se trouve RAMA

K) Finalement, le très désintéressé RAMDAS s'adresse humblement et sincèrement à nous de cette manière : 'Qu'au moins l'un d'entre vous puisse faire la NAMA-SADHANA-ABHYAS jour et nuit'. Il assure qu'alors vous obtiendrez ses fruits de manière certaine. "Vous pouvez n'être associé avec personne d'autre, mais conservez Ma compagnie tout le temps. Vous serez alors Immortel."

 

JAI SRI RAM

JAI JAI RAGHUVIR SAMARTHA

SRI RAM JAI RAM JAI JAI RAM

 

Livre de référence par le Dr Shankar Gopal TULPULE : "Le Nom Divin dans la Tradition Indienne".