LA PAROLE AUX JEUNES

Fabrice, 15 ans (Teresa Teens Group) de Rose-Hill:

«Cette rencontre nous a permis de mieux connaître les autres et de faire connaître notre groupe. Je souhaite que nous ne soyons plus un groupe caché et que nous soyons plus connu maintenant. J'ai été très heureux d'avoir rencontré l'évêque et de lui entendre dire qu'il avait besoin de nous pour la mission de l'Eglise.»

Kelly, 17 ans (Teresa Teens Group) de Curepipe:

«J'ai bien aimé la rencontre et j'ai été très heureuse de voir tous ces jeunes rassemblés. C'est rassurant de voir qu'il y a encore des jeunes qui s'engagent. C'est bien que Mgr Piat va à la rencontre des jeunes et je souhaite que d'autres jeunes s'engagent eux aussi et que les jeunes des groupes et mouvements aillent à la rencontre de ceux qui sont en dehors.»

Marie-Noëlle, 25 ans (Equipe du Rosaire) de Plaisance :

«J'ai appris vers où l'évêque voulait guider les jeunes. Je comprends mieux ses attentes et suis heureuse qu'il nous a demandé de l'aider à réussir sa mission. C'est bien que Mgr Piat visite les groupes/mouvements de jeunes, il nous donne ainsi notre place et il nous prend pour des jeunes responsables et nous fait comprendre que l'Eglise n'est par réservée qu'aux personnes d'un certain âge».

Isabelle, 26 ans (Jeunesse franciscaine) de Stanley :

«L'évêque m'a éclairée sur certaines questions que je me posais. J'ai été touchée par la phrase de l'évangile qu'il nous a répétée ­ «La moisson est abondante, les ouvriers peu nombreux.». Par rapport aux différentes formations que j'ai suivies, je vais essayer de trouver encore plus de temps pour me consacrer aux autres. Je souhaite revaloriser ceux qui sont marginalisés.»

Jason, 12 ans (Légion de Marie) de Curepipe :

«Je suis satisfait de la rencontre. Je l'ai trouvée mari serye. Je suis heureux que l'évêque ait pris l'initiative de nous rencontrer et de partager avec nous sa vision de la pastorale des jeunes. Les échanges qu'on a eus avec les jeunes des autres groupes étaient intéressants.»

Michaël, 26 ans (Légion de Marie), de Curepipe :

«La rencontre a été bien enrichissante. Elle me pousse maintenant à aller plus loin pour approfondir ma foi en Dieu et pour puiser dedans pour la mission de l'Eglise, à aller vers d'autres jeunes afin qu'ils connaissent Jésus pour le servir et l'aimer. La rencontre nous a permis de connaître d'autres groupes et de créer des liens d'amitié en vue de la constitution d'un réseau de communication. Cela va nous aider pour notre mission.»

Dominique, 24 ans (YES), de St-Paul :

«J'hésitais avant de venir, car j'avais un autre engagement. Mais j'ai préféré venir ici pour savoir ce que l'évêque avait à nous dire. J'ai été bien impressionné par ses propos et ses

explications dans sa vision de la pastorale des jeunes. Cela me donne plus confiance en moi et m'incite à être plus attentif à la parole de Dieu et à être au service des autres. J'ai senti la présence de Dieu tout au long de la cérémonie jusqu'à la fin de la rencontre.»

Alexandre, 21 ans (Jeunesse franciscaine) de Rose-Hill :

«J'ai senti le bon feeling qu'il y a entre les jeunes et l'évêque. Je sens qu'il y a un lien très fort et que les jeunes ont pour lui une place importante. Même si les groupes présents ont différentes spiritualités, j'ai retenu que tous sont centrés sur le Christ. C'est très bien que l'évêque rencontre ainsi les jeunes, cela montre son désir d'être proche d'eux. Je suis heureux qu'il ait partagé sa mission avec nous.»

Juanito, 19 ans (Pèlerins d'espérance) de Vacoas :

«Je ne savais pas du tout ce qui m'attendait lors de cette rencontre, d'autant plus que je me sentais un peu égaré depuis la dernière rencontre de Pèlerins d'espérance. Cela m'a permis de me remettre sur la piste et je commence déjà à reprendre goût à la vie spirituelle. Tout ce qui a été dit me forge dans ma foi pour avancer. La rencontre a été bien enrichissante et j'ai senti que tous les groupes sont sur la même longueur d'ondes.»

Lisa, 18 ans (Pèlerins d'espérance), de Curepipe :

«Je suis venue pour présenter notre groupe et j'ai été ravie de connaître un peu plus sur le Groupe 40 et le YES, parcours de formation et expériences que je souhaite vivre. J'ai bien apprécié que chacun ait parlé des difficultés qu'il rencontre dans son groupe et que l'évêque nous propose d'être des témoins auprès d'autres jeunes. La rencontre m'a beaucoup apporté.»

Nathalie, 29 ans (Groupe 40), de Pailles :

«C'est une bonne initiative de l'évêque de réunir les groupes. Cela nous a permis de mieux nous connaître et de travailler ensemble. J'espère qu'il y aura toujours une bonne entente entre nous et une bonne coordination entre les différents groupes par la suite.»

Richard, 36 ans (Groupe 40), de Ste-Croix :

«C'est une bonne initiative que d'amener les groupes/mouvements à travailler ensemble. L'évêque nous a fait voir que nous sommes complémentaires et qu'il faut travailler ensemble pour mieux évangéliser les jeunes. Il faudrait renouveler ce genre d'initiative et se rencontrer plus souvent pour pouvoir travailler dans la même direction.»

Shirley, 23 ans (YES), de Quatre-Bornes :

«Je ne pensais pas qu'on allait rencontrer d'autres groupes et je croyais que l'évêque n'allait rencontrer que le YES. Mais la rencontre m'a permis de découvrir d'autres groupes que je ne connaissais pas, n'étant pas de foi catholique. L'initiative de l'évêque est formidable et cela ne peut que boost up les jeunes pour les pousser davantage vers un approfondissement de leur foi. Cela peut les aider à voir l'importance du Christ dans leur vie.»

retour aller