21 février


Séminaire pour marquer la Journée internationale de la langue maternelle

p.11foto1

Pour marquer la Journée internationale de la langue maternelle, le Bureau de l'éducation catholique (BEC), en collaboration avec la Coopération française de l'ambassade de France, organise un séminaire ayant pour thème : «Ecole et langues - de la langue maternelle aux langues étrangères», le 21 février prochain. Le principal intervenant sera Frédéric Turpin, sociologue en sciences de l'éducation à l'université de La Réunion.

Après une première initiative l'an dernier, le BEC a souhaité de nouveau marquer la Journée internationale de la langue maternelle. Au programme cette année : un séminaire réunissant des intervenants de Maurice et de La Réunion. L'intervention de Frédéric Turpin, sociologue en sciences de l'éducation de l'université de La Réunion, aura pour thème : Ecole, kreol et société à La Réunion. Les autres intervenants sont : Arnaud Carpooran, de l'université de Maurice ; Rada Tirvassen, de l'institut de Pédagogie (MIE) ; et Danielle Florigny, de l'Institut catholique de l'île Maurice (ICIM).

Cette initiative, comme le souligne Jimmy Harmon, du Centre de formation pour éducateurs (CDFE), donnera une nouvelle fois l'occasion à des personnes de divers horizons sensibles à l'utilisation de la langue maternelle de se rencontrer et de partager sur le sujet. «Ceci s'insère aussi dans l'élaboration de notre projet d'introduire le kreol au primaire en 2010. Projet que nous souhaitons être ponctué d'échanges.»

Toujours dans cet élan de partenariat avec le Coopération française,

Jimmy Harmon annonce que cette année la Journée mondiale de la francophonie sera célébrée dans toutes les écoles primaires catholiques.

Cette journée aura d'ailleurs pour thème : Les mots migrateurs. «Cela concerne les mots français qui sont passés dans une autre langue et vice-versa», explique notre interlocuteur.

Mois du patrimoine africain

D'autre part, dans le cadre du Mois du patrimoine africain, célébré en février, une téléconférence se tiendra ce même 21 février. Organisée par l'université de York, Toronto, en collaboration avec l'Organisation internationale des peuples créoles, cette téléconférence regroupera des participants de Maurice, de La Réunion, de Martinique, d'Australie, des Caraïbes et du Canada, entre autres, et aura pour thème Pancréolité jeunesse.

Les participants mauriciens (Nadine Iyempermal, Catherine L'Acariate, Benoît Lebon et Doris Julie) seront donc au Telecom Tower, de 20h30 à 22h30 pour participer à cette conférence.

Pour les organisateurs, cette rencontre a pour objectif «de permettre un rapprochement entre les créoles de diverses origines et parcours identitaires. Elle a pour but de valoriser les richesses communes et de jeter les fondations d'un réseau communautaire créole international».

retour aller