Mgr Piat : Travailler ensemble pour la mission

Mgr Piat, comment a germé l'idée de rencontrer les jeunes des différents mouvements?

C'est avec joie que j'ai saisi au vol la suggestion qui m'avait été faite par l'équipe mauricienne de l'Avant-CEDOI 2006. Elle m'avait suggéré de visiter les mouvements du diocèse et j'ai voulu commencer par les jeunes.

Qu'attendez-vous de ces visites ?

Je souhaite que ces visites donnent l'occasion aux mouvements de relire leur histoire, de redécouvrir leur charisme propre et, à partir de là, de prendre conscience de la contribution qu'ils peuvent apporter à la mission de l'Eglise auprès des jeunes.

Comment vont se passer ces visites ?

Je ne visite pas les mouvements un par un mais, plusieurs à la fois. Cette manière de faire veut donner l'occasion à chaque mouvement de partager ce qu'il vit, pas seulement avec moi, mais aussi avec d'autres. Je voudrais par là inviter les mouvements de jeunes à travailler davantage en réseau. Les différents mouvements se complètent les uns les autres. Il me semble important que les jeunes apprennent à travailler ensemble pour la mission, tout en gardant la spécificité de leur mouvement.

Line

La Caravane de l'Appel


Une manière

d'être appelant

Les 27 et 28 janvier dernier, les jeunes du Foyer La Source, filles et garçons,
accompagnés de l'Equipe d'animation de la pastorale des vocations (EAPV)
et du père Georgy Kenny, ont eu l'occasion de visiter une paroisse
dynamique et accueillante, la paroisse de Sacré-Cœur, Rivière-des-Anguilles.

Ce déplacement baptisé «La caravane de l'Appel » est une nouvelle initiative proposée
par le Service des vocations. Il regroupe les membres du Service des vocations
et des jeunes en cheminement. Rivière-des-Anguilles n'est que la première escale de la caravane.
Il est prévu encore trois escales sur d'autres paroisses pour l'année.
Les objectifs de cette caravane sont, d'une part, de sensibiliser la communauté paroissiale
sur son rôle dans la pastorale des vocations ; et, d'autre part, de donner à voir
aux jeunes du Foyer les réalités paroissiales.

Ainsi, nous avons eu l'occasion de partager nos expériences et d'écouter
celles des paroissiens engagés dans la paroisse. Ce fut un temps d'échange très fort
où on a beaucoup reçu. Les jeunes du Foyer ont surtout été marqués
par la devise des sœurs Salésiennes : «Tout par Amour, rien par force.»
Une devise qui nous accompagnera toujours tout au long de notre cheminement.

Nous remercions encore les paroissiens de leur accueil et nous espérons
que la graine que nous avons semée portera bientôt ses fruits.

Quelques photos de notre première caravane !
La prochaine caravane sera à la paroisse
Ste-Claire, Goodlands, le week-end du 24-25 février.

Envoi des jeunes du Foyer


retour