Jubilé d'argent du Groupe 40


Des vies influencées

p.5foto1

Le dimanche 9 décembre prochain, ceux qui ont vécu le parcours du Groupe 40 se réuniront au Thabor pour une journée, placée sous le signe de l'amitié, de rencontre, de retrouvaille et de partage. L'équipe responsable de l'organisation met en ce moment les bouchées doubles pour faire de cette journée un évènement, un moment inoubliable.

Ils sont plus de 10 000 Mauriciens à avoir vécu le Groupe 40. Si plusieurs se sont par la suite, comme évanouis dans la nature, reste qu'il y a un nombre intéressant d'autres jeunes qui ont choisi de se mettre au service de l'Eglise, de leur paroisse, du social, de leurs familles,... Cette semaine, nous proposons cinq témoignages. Un homme et quatre femmes racontent comment le Groupe 40 a influencé leur vie. Certes, le Groupe 40 n'est pas un parcours sans faille. Responsables, animateurs et participants en sont conscients. There is always room for improvement, concèdent-ils. Mais l'arbre, le parcours, et l'expérience ont porté du fruit et parmi, certains bien juteux.

Marlène Larose

«D'étonnantes transformations dans la vie»

J'ai eu la chance de bénéficier de ce parcours spirituel et humain deux fois dans ma vie ; en tant que jeune et en tant qu'adulte. C'est une expérience enrichissante qui m'a beaucoup aidée dans ma vie.

Le groupe 40 m'a permis d'approfondir ma foi en Dieu. J'ai appris à mieux connaître Jésus, à mieux me connaître et à apprécier les merveilles que Dieu me donne, J'ai même encouragé mon mari à vivre cette expérience et, ensemble, nous avons appris à transmettre ce que nous recevons à nos enfants et à d'autres chrétiens. Aujourd'hui je chemine avec les enfants de l'Action catholique des enfants (ACE) et je sens la présence de Jésus en moi pour aller jusqu'au bout de ma mission. J'encourage d'autres jeunes et adultes à vivre le Groupe 40 ; vous avez tout à y gagner car c'est une formation qui entraîne d'étonnantes transformations dans la vie de tous les jours.

Priscilla Melanie-Edouard,

«J'ai appris que l'autre est un 'cadeau'»

Qu'est-ce que le Groupe 40 m'a apportée et m'apporte encore? En y allant pour la première fois, il y a dix ans, je croyais participer à un cours, mais au fil des semaines, j'ai compris que le groupe 40 est un parcours, un chemin à faire ensemble avec d'autres jeunes pour rejoindre Jésus. Le vivre ensemble était difficile, mais j'ai appris que l'autre est un 'cadeau' et qu'il a du prix aux yeux du Seigneur. Aujourd'hui, mon engagement dans le groupe 40 et la paroisse repose sur la découverte du Dieu de Jésus: un Dieu fidèle, amoureux de l'humanité et qui veut faire alliance avec nous.

Gaëtan Janvier

J'ai appris à m'engager pour la vraie raison

J'ai fait mon groupe 40 il y a 19 ans déjà ! La première année au Centre Siloë, à Curepipe, et la deuxième année, en 1987/88, au Thabor.

J'ai eu l'occasion de m'engager à divers niveaux et pour des durées différentes dans le scoutisme aussi bien que dans le judo mauricien, en passant par le Youth Encounter Spirtit.

Ce que je retiens de cette expérience, c'est la fraternité qui émane de ce temps passé ensemble et aussi le sens du vrai service aux autres.

Aujourd'hui je suis heureux de retrouver, même occasionnellement, mes amis du groupe 40. Cette amitié nous a unis pour la vie.

J'ai appris à m'engager pour la vraie raison ; j'ai eu l'occasion, quand il le fallait, de dire la vérité et d'agir avec discernement grâce à la formation que j'ai eue.

Aujourd'hui je suis heureux de transmettre à mes filles toutes les valeurs que j'ai reçues et je souhaite, qu'à leur tour, elles pourront bénéficier d'une bonne formation chrétienne afin de mieux s'armer pour la vie.

Je dis merci à Laurence, Nicole et Pierrot. J'ai une pensée pour Robert, qui s'en est allé auprès de notre Seigneur, ainsi que mes sœurs Mary-Ann et Josiane et mon grand frère Teddy.

Christiane Valérie

«C'est au Groupe 40 que le Christ m'a trouvée»

C'était en 1982, chaque mardi après-midi, nous nous rencontrions, 40 jeunes et parmi, Patrick - aujourd'hui mon mari - et moi au Centre catéchétique, Rose Hill, sous la responsabilité du père Roger Cerveaux.

Aujourd'hui quand j'y pense, je revois plusieurs visages, restés gravés dans ma mémoire, tant que ces personnes étaient vraies et sincères. Je me souviens aussi de ces grands thèmes de réflexion sur les sacrements, l'Eglise et sa mission.

J'ai pris plusieurs années pour vraiment assimiler tout ce que j'avais noté alors dans mon petit carnet. Ma mère me disait toujours : «si tu choisis le chemin du Christ, reste fidèle, s'il t'arrive de ne pas avoir envie d'y aller, vas-y quand même, et si tu ne veux pas Le regarder, Lui, te trouveras assis à la même place lors de son passage».

Je suis restée assise sur les bancs de mon église, des salles d'œuvres, au Thabor, et j'estime que c'est là, mon université. D'autres groupes ont suivi et d'autres cours aussi. C'est au Groupe 40 que le Christ m'a trouvée. C'est au Groupe 40 que beaucoup m'ont connue, ont cru en moi et m'ont ouvert le chemin.

Je suis toujours très engagée dans ma paroisse et dans ma famille aussi. Tout ceci m'a donné l'occasion d'être formée par plusieurs experts mauriciens et étrangers et ils sont unanimes à m'encourager, à mon tour, dans le domaine de la formation. Je reste toujours en lien avec eux, même après des années de rencontre et je suis toujours informée des dernières nouvelles et des nouveaux cours. Je dispense aujourd'hui des cours dans le domaine des «Ressources Humaines» et chaque fois que je me tiens devant une audience, je sens que je me réalise : Je sais qui je suis... la «Bien Aimée... l'unique enfant de mon Père». Merci au Groupe 40. »

Irenne Cango

«Ce discernement nous permet aujourd'hui de voir la présence de Dieu»

En 2002, les pères Robert Dalais, Jacques Piat et Michel Boullé ont accueilli Mlle Laurence Piat pour la formation du Groupe 40 'Adulte' à la paroisse Ste-Claire, Goodlands.

C'était l'occasion pour des paroissiens des paroisses du Nord de vivre une aventure avec le Christ. Une aventure bien réussie d'ailleurs avec l'animation compétente de Laurence avec ses figurines, soutenue par l'intervention des prêtres.

C'est aux côtés de mon epoux, Mike, que j'ai fait ce parcours qui, aujourd'hui encore, nous aide beaucoup dans notre vie de couple et au sein de la paroisse. Nous nous rejoignons souvent, car certaines choses surgissent et nous essayons de les mettre en pratique. Ce que nous avons reçu de fondamental à partir de cette formation du Groupe 40, c'est le 'discernement'. Je revois Laurence quand elle nous a expliqué la présence de Dieu à travers le buisson ardent qui apparaît à Moise sur le Sinaï. C'est à travers les signes des temps que Dieu se révèle à nous. Ce discernement nous permet aujourd'hui de voir la présence de Dieu dans les évènements de notre vie de couple. De découvrir sa présence à tout moment dans notre vie et d'assumer les conséquences de ses actes.

Désormais nous avons un nouveau regard sur l'évolution du monde et la présence du Royaume qui y travaille comme un ferment. Manquer une telle formation aurait été, pour notre couple, comme un trésor enfoui à jamais.

Après cette expérience, nous avons décidé, mon mari et moi, de nous consacrer davantage à la paroisse. Nous nous occupons d'un quartier et d'autres petites choses. Un grand merci à Laurence, aux pères Dalais, Piat et Boullé pour nous avoir donné la chance de vivre ce grand moment de spiritualité, de fraternité, de bonheur à travers cette formation exceptionnelle.

retour aller