p.5foto1

Emplois pour les femmes


Nouvelles filières à l'horizon

Orienter les femmes vers les secteurs non traditionnels : tel est l'objectif du gouvernement dans sa politique de combattre le chômage chez les licenciées du textile et d'autres secteurs, ainsi que pour les nouvelles venues sur le marché du travail.

Pour ce faire, le gouvernement a déjà identifié quatre piliers pour soutenir sa démanche: la reconversion, la formation, l'entrepreneuriat et l'orientation. «Les femmes ont plus à offrir», déclarait Roland Dubois, directeur de l'Industrial and Vocational Training Board (IVTB) lors du lancement de la campagne de sensibi-lisation sur la création d'emplois pour les femmes dans des secteurs non traditionnels. «Grâce à l'IVTB, les femmes et les jeunes filles peuvent être formées dans la maçonnerie, la plomberie, la décoration intérieure, les installations électriques de bâtiments, des maisons, des bureaux ou encore dans la menuiserie et le carrelage

Ce n'est pas Juliette Friquin, employée chez Manser Saxon - qui avait commencé des cours en Electrical and Engineering à l'IVTB de Beau-Bassin - qui le contredira. Aujourd'hui elle est Team Leader dans son département.

«Je m'assure de la bonne qualité du travail et veille au respect des normes et des délais. Je ne donne pas que des ordres ; je travaille aussi comme mes amis.» Elle est la seule femme au sein d'une équipe d'hommes, placée sous le supervision de Billy Joe Grandcourt. «Travailler avec les hommes n'a jamais été un pro-blème. Je les respecte, ils me respectent

Persévérance et amour des métiers

Et de raconter comment, à l'époque, étant parmi les premières femmes à suivre ce cours, son entourage s'interrogeait «si elle était sûre de ce qu'elle faisait». Huit ans plus tard, sa conviction est inébranlable. «J'aimerais encourager les femmes et les jeunes filles à ne pas aller seulement vers des secteurs traditionnels. Il y a beaucoup d'autres possibilités d'emplois intéressants et bien rémunérés : les métiers d'avenir pour les femmes sont dans le carrelage, la cli

matisation, la plomberie, l'électricité et la réfrigération, soutient- elle, mais il faut de la persévérance et aimer le métier qu'on fait. Nous avons un plus à apporter dans la qualité du travail dans tous les secteurs de l'économie. La femme est en mesure d'occuper la place qu'elle mérite».

Un encouragement certain pour le millier de femmes qui ont désormais la possibilité de suivre une formation, entre autres, dans les métiers du bâtiment. Une initiative soutenue par les entreprises de ce secteur et l'IVTB. «On ne peut pas continuer à gaspiller les talents féminins, lâche le directeur de l'IVTB. Plomberie, électricité, charpenterie, peinture en bâtiment, fabrication de plinthes ou de partitions et maçonnerie sont du nombre des cours offerts par notre institution pour les femmes qui sont intéressées. Ce, sans compter les autres filières qui y sont aussi disponibles

Possibilité et perspective

Billy Joe Grandcourt, foreman chez Manser Saxon, rejoint le directeur de l'IVTB dans son analyse. « Il y a beaucoup de possibilité et perspective pour les femmes dans le secteur du bâtiment. Elles ont la capacité. Avec les femmes, le travail est bien fait. Si j'avais plus de femmes dans mon équipe, je serais un homme avec moins de souci. Je suis fier d'avoir Juliette Friquin comme Team Leader. Elle est consciencieuse, elle fait son travail convenablement, elle est respectée par les autres gars »

Pour Mario P, chef de chantier:« Les femmes entrent de plus en plus dans des secteurs habituellement réservés aux hommes, ce qui ne se faisait pas il y a 20 ans. Les femmes conductrices ou receveuses, c'est du passé. Elles ont la possibilité aujourd'hui d'être dans d'autres secteurs. Mais pour qu'il y ait plus de femmes sur le site de travail, il faut changement d'état d'esprit car il faut reconnaître toutefois que la femme peut subir une discrimination directe et indirecte dans sa profession» Et de conclure que le meilleur moyen pour la femme «de réussir professionnellement passe par l'éducation et la formation».

retour aller