p.11foto1

10 ans de la paroisse Ste-Famille


Messe et fête familiale : grande participation des paroissiens

Des enfants qui courent et qui s'amusent, des clowns et Mickey Mouse qui se promènent, des adultes qui discutent ou qui dégustent un bon farata : c'est un peu l'ambiance qui régnait dans la cour de l'église Ste-Famille, Rose-Belle, dimanche 28 octobre dernier, après la messe solennelle. Ces événements venaient clôturer une pléiade d'activités marquant les 10 ans de la paroisse.

Voilà plus d'un mois que les fidèles de l'église Ste-Famille s'activent à préparer les activités pour marquer les 10 ans de leur paroisse. Au programme : congrès et soirée pour les jeunes (voir encadré) entre autres. Pour clôturer cette période festive, une messe solennelle ainsi qu'une Journée de la famille a eu lieu le dimanche 28 octobre dernier. Soit un jour avant la date anniversaire de la paroisse, le 29 octobre.

La cérémonie, qui a débuté à 9h30, a été présidée par le père Gérard Sullivan, vicaire-général, en présence du père Jean-Claude Desjardins, curé de la paroisse. Face à une assistance nombreuse (une seule messe avait d'ailleurs eu lieu dans la paroisse ce dimanche-là), le père Sullivan a beaucoup parlé de la famille, de ses valeurs et de comment la consolider. Le thème choisi pour cette célébration a été celui des célébrations du 10e anniversaire, à savoir : Kot nou ti ete, kot nou ete, kot nou pe ale.

Cette célébration a vu la participation de toute la communauté chrétienne de la paroisse. La chorale, par exemple, était composée des membres des chorales de samedi 17h00 et dimanche 9h00, de la chorale des jeunes et de celle des enfants. Les prières étaient quant à elles présentées par des membres de différents quartiers et mouvement de la paroisse. Les religieuses du Bon et Perpétuel Secours s'occupant de la maison de retraite de Belle-Rose ont aussi participé activement à la célébration en présentant, entre autres, une prière.

Des enfants ayant reçu le sacrement de confirmation cette année ont présenté un

mime au moment du Gloria. A l'action de grâce, cela a été au tour de quelques jeunes de présenter une expression gestuée sur le chant Lumière du monde.

Ambiance de tonnerre

La messe terminée, les paroissiens se sont retrouvés dans la cour de l'église pour la fête familiale. Au programme : jeux pour enfants, face painting, différentes cantines et une animation musicale pour clôturer la journée.

Ce moment de fête a attiré beaucoup de personnes, voire «plus que ce dont à quoi on s'attendait», relate une paroissienne. Les cantines, qui proposaient une variété de menus (mines, frites, pudding, pains fourrés) ont attiré bien du monde tout au long de la journée. Tellement de clients qu'en début d'après-midi, l'échoppe offrant de mines, par exemple, a dû se faire réapprovisionner.

Afin de faire de cette journée un succès, plusieurs paroissiens s'y étaient investis depuis plusieurs jours. Si certains se sont mis au fourneau depuis la veille, pour, par exemple, préparer les pommes de terre pour les frites, d'autres se sont attelés avec dynamisme à trouver des sponsors et des donateurs pour la journée.

La présence de personnes portant des déguisements de clowns et de Mickey dans la cour de l'église a été une grande source de joie pour les enfants présents. Une première pour bon nombre de ces petits. Certains ont même passé le plus clair de leur temps à les suivre continuellement.

L'animation musicale pour clôturer la journée a été un autre temps fort de cette manifestation. Des paroissiens, dont beaucoup de jeunes, ont présenté des numéros en groupe ou en solo. Parmi, la petite Jane Constance, accompagnée au clavier par Tony, son père. Faisant preuve de grande aisance sur scène, en harmonie avec son musicien et jouant elle-même du djembé, Jane (son micro accroché à l'oreille comme les grands) a offert une prestation époustouflante.

retour