Ekoute seki finn ekrir dan Liv Lasazes (11, 23 - 12, 2)

Segner, to ena pitye pou tou dimoun, parski tou dan to pouvwar ; To ferm lizye lor pese bann dimoun, pouki zot sanz zot lavi. To kontan tou seki existe, to pa deteste seki to'nn fer. Parski, si to ti deteste kiksoz, to pa ti pou finn fer-li. Ki manyer kiksoz ti pou kapav kontign existe, si to pa ti oule ? Ki manyer li ti pou reste, si to pa ti apel-li ? An-realite, to les-tou pase, parski tou pou twa. Tomem ki gouverne, to kontan lavi. To lespri, ki pa kapav pouri, limem dan tou kiksoz. Dousma-dousma, to okip bann ki'nn tonbe. To averti-zot, to rapel-zot dan ki manyer zot finn fer pese ; lerla, letan zot finn abandonn lemal, zot krwar an twa.

Samem Parol ki le-Segner pe dir

Nou dir «Gramersi Bondye»

Psom 145/144

® Nou beni-Twa, Segner, Tomem Bondye liniver.

(Melodi : «Béni sois-Tu, Seigneur, Dieu de tendresse et d'amour»)

Mo pou dir to grander, mo Bondye,

Mo lerwa, touzour mo pou beni to Non.

Toulezour, mo pou beni-twa,

Zame mo pa pou aret vant to Non. ®

Le-Segner ranpli avek tandres ek pitye,

Li ranpli avek lamour, li pa an koler brit-brit.

Labonte le-Segner, li pou tou dimoun,

So tandres pou tou seki li finn kree. ®

Ansam, seki to finn kree pou dir-twa

«mersi»,

To bann fidel pou beni-twa.

Zot pou dir laglwar to rwayom,

Zot pou rakont bann explwa ki to'nn fer. ®

Seki le-Segner dir, li touzour vre,

Zame li pa pou zwe-fos ar nou.

Li tini bann ki pre pou tonbe,

Li redres ledo bann ki kraz-kraze. ®

Ekoute seki sin Pol finn ekrir dan so dezyem let pou bann abitan lavil Tesalonik (1,11 - 2,2)

Mo bann frer, mo bann ser, Toultan, nou ousi, nou priy pou zot, pouki Bondye fer-zot vinn dign, letan li apel-zot. Tou zot lintansyon fer dibyen, tou seki zot lafwa anvi fer, Bondye mem pou amenn-sa ziska so finisyon, par so pwisans. Sa manyer-la, laglwar pou Non nou Segner Zezi dan zot ; e parey, zot dan le-Segner, dapre lagras nou Bondye, ek Segner Zezi Krist. Frer-ser, nou demann-zot, apropo letan kan nou Segner Zezi Krist pou vini, e letan nou pou rasanble pre kot li : Pa fatig zot lintelizans tro vit, pa trakase, kanmem lakoz lespri, ouswa parol, ouswa enn let ki, swadizan, nou'n anvwaye, pou fer-zot krwar ki 'Zour le-Segner' finn arive.

Samem Parol ki le-Segner pe dir

Nou dir «Gramersi Bondye»

Alelouya

Bondye finn telman kontan lemond :

Li'nn donn sel Garson ki li ena -

Sa manyer-la, tou dimoun ki krwar dan li, pou ena lavi pou touzour.

Rencontre personnelle avec Jésus

par Sr Marie-Ange Lim

A l'évocation du nom de Zachée, spontanément nous vient à l'esprit la scène du petit homme perché sur un grand arbre. Au-delà du comique de cette scène, la page de l'Evangile proposé en ce 31e dimanche nous révèle un désir, une démarche, une rencontre, un don, une joie, une conversion.

Jésus est en route vers Jérusalem. Il a une renommée qui le précède et on comprend que Zachée, comme d'autres, désire voir ce Jésus dont il a entendu parler.

Pour y arriver, il ne se laisse pas arrêter par les obstacles et il prend les moyens qui sont à la disposition. Son effort ne sera pas vain puisque son but est atteint : du sycomore, il doit sûrement voir Jésus !

A ce moment arrive une chose à laquelle Zachée ne s'attend pas : voilà Jésus qui le regarde. Puis, Jésus lui adresse la parole en l'appelant par son nom. Tiens ! Jésus le connaît donc, et d'une manière si personnelle. De plus, Jésus bien simplment, s'invite chez Zachée.

Le Seigneur demande à demeurer chez l'Homme.

Depuis si longtemps, Dieu a planté sa tente parmi nous.

Zachée a été prompt à accueillir Jésus. Sa rencontre personelle avec Jésus a transformé son cœur et a fait de lui un homme de partage et ouvert à la justice.

A nous TOUS, Jésus offre aujourd'hui le Salut. Courons en avant donc grimper sur notre sycomore ! Quel bonheur ce sera d'y entendre Jésus prononcer notre nom et de Le laisser nous sauver.

Line
retour