p.11foto1

Notre-Dame-de-La-Visitation

Pour une grande
participation à la liturgie

Depuis quelque temps, un groupe d'animateurs et membres des mouvements de la paroisse se rencontrent chaque mercredi soir pour un partage sur la liturgie. Sessions animées par le père Georges Cheung.

«A chaque rencontre, nous faisons une relecture de notre expérience liturgique, nous découvrons beaucoup de richesse sur la liturgie. La structure de la messe, ses éléments et ses parties ainsi que sa préparation», affirment Jessica Robertson, du Comité liturgique et membre de la chorale de la paroisse, et Jean-Paul Loo, membre du Comité noyau paroissial.

Les participants ont découvert, à travers le Missel romain, l'importance et les étapes de la célébration eucharistique, «la liturgie de la parole et l'eucharistie, l'importance des chants et les chants intercalés entre les lectures». La question était, selon Jessica Robertson, de voir «comment aider la communauté à prier et à faire de sorte que la messe devienne un plaisir».

D'autres participants à ce cours organisé par l'Ecole de théologie et des sciences humaines (ETHS) rencontrés avancent que «pour nous, ce n'est pas à un cours qu'on participe chaque mercredi soir, mais un partage, un travail de recherches et des éclaircissements. Le père Cheung a abordé, dans un langage simple, de nombreux thèmes. Il a répondu à toutes nos question et nous a donné des pistes pour préparer et célébrer une messe». Nos interlocuteurs soulignent qu'ils ont pu mieux comprendre une liturgie enracinée dans la tradition et la situer dans le contexte actuel sans blesser les différentes sensibilités des fidèles.

Jessica Robertson se dit heureuse aujourd'hui de pouvoir choisir les chants les mieux adaptés pour une messe spécifique - chant d'entrée, entre les lectures, offertoire ou communion. «Dorénavant, nous savons quel chant choisir. Nous suivrons les normes établies. Souvent, nous avions choisi un chant parce qu'il était joli à écouter, même s'il était inapproprié aux circonstances.» Le groupe est unanime quant à l'importance de cette session sur la liturgie. «Nous avons découvert les richesses de la liturgie, les règles et rites derrière.»

Ces sessions sur la liturgie ont duré de fin septembre à fin novembre et font partie des programmes que l'ETHS dispense dans les paroisses.

Ste-Thérèse


Rencontre familiale

Line

Les animateurs des mouvements, quartiers, groupes de service et d'engagement de la paroisse Ste-Thérèse étaient en grande effervescence durant la semaine du 8 au 14 octobre dernier pour préparer la rencontre familiale annuelle à l'occasion de la fête de Ste Thérèse d'Avila, patronne de la paroisse curepipienne.

Réunie le 14 octobre pour une journée dans la cour de la cure, les paroissiens ont passé de bons moments dans la bonne humeur, dans une ambiance fraternelle et conviviale autour d'une tasse de thé ou d'un repas. Cette journée a également été l'occasion d'un premier contact avec le nouveau curé, le père Philippe Tam Im, et le nouveau vicaire, le père Jean-Claude Alleaume.

Tous les paroissiens étaient invités à participer activement pour assurer le succès de cette manifestation. «On a pu noter l'enthousiasme qui régnait, comme chaque année. Chaque quartier et mouvement avait mis sa touche personnelle dans l'aménagement des échoppes pour la vente des produits», nous a déclaré Marie-Hélène, une paroissienne.

Rappelons que c'est la quatrième année consécutive que la paroisse organise cette rencontre familiale paroissiale, initiative du père Robert Jauffret. Les organisateurs se disent satisfaits de cette journée. «Nous avons atteint notre objectif premier : offrir à tous une occasion de se rencontrer et de faire plus ample connaissance avec les autres membres de la communauté. Nous ne voulons pas organiser un fancy-fair simplement pour lever des fonds. Nous préférons plutôt favoriser les rassemblements à tous les niveaux, comme une seule famille, dans une ambiance fraternelle.» A noter que c'était une fête sans alcool.

retour