Nouveaux cours


CPM : être vrai et réaliste avant de s'engager

Pour qu'un couple puisse vivre harmonieusement, cela demande une meilleure préparation au mariage. C'est ainsi que le père Alex Têtu a cru bon de présenter un cours qu'il a concocté depuis 2003 afin de mieux répondre aux besoins des fiancés. Le programme comprend un important aspect psychologique, essentiel pour la connaissance de soi, avant de pouvoir bien aimer l'autre. Ce cours est aussi destiné aux mariés en vue de parfaire leur relation ; aux éventuels animateurs ; à toute personne, indépendamment de sa religion, culture ou classe sociale. Après Saint-Jean, Mon Loisir, Saint-Julien et Saint-Paul, le père Alex Têtu et son équipe en sont à leur 6e session au collège BPS.

Ci-dessous le contenu du programme :

Les trois premières semaines :

Le développement de la personne. Trois phases de vie sont passées en revue : 0­1 an ; 1­3 ans ; 3­6 ans. Primo: Apprendre à mieux se connaître ­ dans la manière de vivre son corps, correspond à la 1ère phase de vie (stade oral avec son corps). Secundo : Qui je suis dans ma manière defaire ? ­ correspond à la 2e phase de vie (stade anal ­ apprentissage à la propreté). Et tertio : Qui je suis en tant qu'homme et femme dans la manière de vivre ma relation avec l'autre ? ­ correspond à la 3e phase de vie (stade génital ­ prise en compte des restes du complexe Œdipe). Trois phases qui constituent la base pour le développement de toute personne et qui ont une incidence sur notre comportement d'adultes si le développement ne s'est pas fait comme il faut.

La différence sexuelle est abordée à la troisième session où ils apprennent à accepter cette différence pour se compléter. Et aussi l'importance d'apprendre à s'ajuster pour pouvoir vivre en harmonie.

4e semaine

La sexualité en tant qu'activité devient vite lassante. Elle doit être vécue avec notre corps, cœur, âme et esprit. Dans cette expérience humaine de la sexualité, un couple qui le vit comme il faut est capable de rejoindre Dieu jusque dans une communion profonde avec LUI.

5e semaine

Le sacrement de mariage : être signe de l'amour de Dieu dans le couple. La grandeur et la pérennité du sacrement de mariage est expliquée. D'où un «oui» totalement libre, responsable et approprié ­ pour la vie. Les couples sont appelés à accéder à une liberté intérieure dans leur «OUI» ­ et non être compromis par des facteurs extérieurs.

6e semaine

Etre vrai et réaliste avant de s'engager. Partie «décapante» de la session, où chacun est amené à voir la réalité en face et non pas seulement se contenter de se dire : «Je t'aime !» Une réalité à prendre en compte dans les petits détails et le quotidien de la vie de tous les jours ... et aussi de la réalité qui les attend après et ce à travers un réel dialogue entre eux. Ce stade peut amener certains couples soit à repousser l'échéance de leur mariage s'ils ne se sentent pas prêts pour un tel engagement sur le moment ; ou même carrément à renoncer à leur projet s'ils se rendent compte honnêtement qu'ils ne sont pas faits l'un pour l'autre.

7e semaine

Anatomie et fécondité (développement de la vie intra-utérine). En tant que futurs parents, ils sont appelés à apprendre le fonctionnement de leurs organes génitaux de leur corps et ceux de leur partenaire. On leur fait comprendre l'influence des hormones sur le fonctionnement des organes génitaux pour l'homme et pour la femme. Pendant la période de gestation, à quoi il faut être attentif pour que la grossesse se passe dans les meilleures conditions. Parler à son enfant qui se développe dans le ventre de sa mère, cela peut faire beaucoup de bien à l'enfant et aura une incidence sur le tempérament du bébé plus tard. Enfin, la grossesse ne concerne pas seulement la femme, mais aussi l'homme.

8e semaine

Anatomie et méthode ­ proposer une panoplie des méthodes contraceptives. Faire mention également de la méthode naturelle et dire pourquoi l'Eglise est en faveur de la méthode naturelle qui respecte la personne humaine dans son intégrité. C'est la seule méthode qui amène le couple à s'engager à deux. C'est la méthode qui vise à un épanouissement pleinement humain du couple.

9e semaine

Célébration et engagement. Pour emmener les couples qui le désirent à s'engager et à témoigner ce qu'ils ont reçu pour le partager autour d'eux, construisant ainsi une Eglise apostolique et missionnaire. Et aussi un approfondissement à ceux qui le désirent.

Notons que le père Têtu a jugé aussi bon d'intégrer l'aspect de la mort dans le programme ; cela suite au décès d'un des formateurs il y a deux ans. Le but est de faire les jeunes prendre conscience que dès maintenant le partenaire est appelé à faire le bonheur de l'autre et ce à travers les plus petits moyens. Car souvent quand vient la mort, nous sommes surpris de n'avoir pas assez fait pour l'autre... de ne l'avoir pas assez aimé. Ce chapitre les invite à vivre à fond l'instant présent.

Sandra Potié

retour