p.11foto1

Rencontre de l'Espace vocations de Port-Louis


La mission : chemin de joie,
de paix, d'amour et de vie

Environ 500 jeunes de l'Espace vocations de la région de Port-Louis se sont rencontrés pour témoigner de leur foi le dimanche 14 octobre, de 14 à 16h00. D'où le thème «A nou temoignn nou la foi». La rencontre s'est déroulée au couvent de Lorette de Port-Louis et s'insère dans le cadre de la Journée mondiale des missions, célébrée le 22 octobre prochain.

Une ambiance 100% jeune. Une atmosphère gaie. C'est dans ce climat que baignaient les jeunes venant des diverses paroisses de Port-Louis afin de répondre au texte de l'évangile de Luc 10, 1 ­ 12, 17 ­ 20 et sur lequel ils ont été appelés à méditer dans les différents groupes. Trois questions les ont aidés dans leur réflexion : a) Comment, en tant que jeunes, ils peuvent vivre leur vocation: ki ete enn missionnaire ?; b) Komen mo groupe missionnaire ?; c) Donn bann l'exemple autour de toi ki missionnaire.

Réponses que les jeunes ont formulées tour à tour en deux heures à travers sketches, chants, témoignages, slams et poèmes. Ils venaient des paroisses de la cathédrale Saint-Louis ; d'Immaculée-Conception ; de Saint-François-Xavier ; de Notre-Dame-de-l'Assomption, Roche-Bois ; de Saint-Malo, Baie-du-Tombeau ; de Sainte-Croix ; de Saint-Matthieu et de Sainte-Marie-Madeleine, Pointe-aux-Sables ; de Saint-Sacrement, Cassis ; et Saint-Vincent-de-Paul, Pailles. Et démontraient tous un enthousiasme pour aller à la rencontre de l'autre et dire à chacun qu'il est aimé de Dieu.

Patrick Polydor, un jeune de Sainte-Croix, a évoqué deux aspects de la mission : envers la société et envers l'Eglise. «Quel est notre rôle en tant que baptisé et en tant que jeune ?», a-t-il demandé aux jeunes. Il a également invité les jeunes à «oser». «Si on veut changer le regard sur nos jeunes, c'est à nous jeunes de prendre les devants.»

Joël Samy, un jeune du Foyer La Source, a témoigné comment l'appel de Dieu s'est petit à petit précisé. Pour cela, il faut être docile et à l'écoute du Seigneur, a-t-il souligné. Les jeunes de l'Oratorio Don Bosco ont parlé de leur mission auprès des enfants et jeunes et des qualités requises pour les accompagner. Les Conseil paroissial des jeunes (CPJ) de Roche-Bois a fait les jeunes prendre conscience que l'Eglise a besoin d'eux, de leur force pour grandir.

La présence remarquable du jeune père Laurent Rivet a fait la joie des jeunes présents. Leur attention a été retenue par son témoignage. Et par la suite, il a enflammé l'assistance avec son cantique en kreol inspiré du Psaume 24 : Leve, drese, lev latet, contynn persevere ! Les pères Steves Babooram et Georgy Kenny, responsables de la Pastorale des jeunes et des vocations pour les garçons respectivement, étaient aussi présents. Sans compter d'autres prêtres de la capitale : Jean-Maurice Labour, Jean-Michaël Durhône, Gérard Mongelard, Sylvio Lodoïska et Adrien Wiehe, entre autres, et de nombreuses religieuses et représentants de diverses communautés religieuses de la région, des laïcs.

Notons qu'un travail colossal a été abattu par l'Espace vocations, regroupant religieux, religieuses et laïcs, afin de pouvoir réaliser cette rencontre. Rencontre qui a finalement permis aux jeunes de former une seule famille où la prière a une place importante. D'où l'invitation au Notre Père en kreol - «Nou Papa».

A la fin de la rencontre, le chant d'action de grâce Je voudrais marcher aux côtés de mon Seigneur les a invités tous à découvrir que le chemin de la mission est un chemin de joie, de paix, d'amour et, surtout, de vie.

Sandra Potié


retour aller