Messe de la St-Louis


Apprendre de l'histoire

C'est devant une assistance nombreuse que s'est déroulée, samedi dernier, la messe de la saint Louis. La célébration revêtait un cachet spécial, car elle marquait la réouverture de la cathédrale, fermée depuis le mois de mai pour des travaux de rénovation. La cérémonie a été présidée par Mgr Maurice E. Piat, avec, à ses côtés l'ensemble du clergé ; l'évêque de Port-Victoria, Mgr Denis Wiehe ; le père Yan Geeritts, administrateur apostolique des Comores ; et l'archevêque anglican de l'océan Indien et évêque de Maurice, Mgr Ian Ernest.

A la suite des travaux, la cathédrale avait fière allure avec ce coup de neuf que lui ont donné tous ceux engagés dans sa restauration. Un bel hommage leur a été rendu au cours de la cérémonie et, lors de l'offertoire, les différents corps de métier impliqués dans les travaux, les artisans de la construction de l'église-bâtiment, ont porté symboliquement leurs outils alors que les artisans de la construction de l'Eglise-communauté dans le diocèse de Port-Louis ont porté le pain et le vin ainsi que le livre de la parole.

Au cours de son homélie, l'évêque de Port-Louis a fait un bref historique de la cathédrale en faisant ressortir que cette relecture sélective montre que «nous portons en nous les séquelles des blessures laissées par les coups durs qui ont jalonné notre histoire ; mais que nous sommes portés par le dynamisme prophétique qu'elle contient et

qui a ouvert des chemins d'espérance», a-t-il déclaré.

Après la cérémonie, Mgr Piat a procédé à la bénédiction de la pierre tombale du père Gabriel Igou, premier curé de la cathédrale St-Louis et dont la pierre tombale a été retrouvée lors des travaux de fouille à l'arrière du musée de Port-Louis, là où se situait autrefois le cimetière de l'Enfoncement. Désormais, cette pierre repose dans la cour de la cathédrale, suite à un accord avec le ministère des Arts et de la Culture.

A la fin de la cérémonie le vicaire-général, Jean-Maurice Labour, a remercié tous ceux impliqués dans les travaux de rénovation. Il a également exprimé sa gratitude et ceux de tout le peuple de Maurice envers les généreux donateurs - dont le gouvernement ­ car, «grâce à leurs contributions, un patrimoine national a pu être sauvegardé»,

Etaient aussi présents lors de la cérémonie : sir Anerood Jugnauth, président de la République ; Raouf Bundhun, vice-président sortant ; Navin Ramgoolam, Premier ministre ; et les ministres Rama Sithanen et Xavier-Luc Duval, entre autres, ainsi que leader de l'opposition, Nando Bodha, et des membres du corps diplomatique.

Jean-Marie St-Cyr


retour