p.5foto1

Jean-Maurice Labour :

«Sauvegarder le patrimoine national fait partie des devoirs de l'Etat»

La cathédrale St-Louis sera rouverte au public et pour les célébrations à partir du samedi 25 août prochain, cela dans le cadre de la fête du saint patron du diocèse. La cérémonie est prévue à 10h00 et sera présidée par Mgr Maurice E. Piat. Le point avec le père Jean-Maurice Labour, vicaire-général du diocèse.

La cathédrale St-Louis va être rouverte après de longs mois de rénovation.
Qu'a-t-on prévu pour l'occasion ?

La cathédrale a été fermée pour travaux depuis le 15 mai dernier et sera rouverte le 25 août pour les célébrations spéciales et dominicales. Ce ne sera que la fin des gros œuvres : la toiture, le plafond, les boiseries, les bancs, l'électricité et le sol, entre autres. Les tableaux, complètement restaurés, seront aussi réinstallés. Ne demeureront à compléter : le vinyle, l'aménagement d'un coin de prière et l'installation de nouveaux équipements pour la sonorisation.

La grille extérieure de la cathédrale demande à être repeinte avec une technique particulière, le sand blasting, pour vraiment retirer toute la rouille et éventuellement galvaniser le fer. C'est un projet qu'on espère concrétiser. La cour aussi demande un lifting. Tout comme la place de la Cathédrale ­ j'ai demandé à la mairie de la restaurer, c'est-à-dire, d'interdire le parking des voitures sur la pelouse et ded'évacuer les marchands ambulants qui y sont, afin d'en faire un véritable parvis, comme devant toutes les cathédrales.

Le projet de parking souterrain semble avoir été abandonné ­ ce que je souhaite de tout cœur. Il faut donner à la cathédrale une dignité qu'elle a perdue avec ses chiens errants et son parking sauvage.

Cela fait plusieurs semaines que j'attends une réponse à un courrier que j'avais adressé au maire. Mais je n'ai rien reçu, même pas un accusé de réception ou un coup de téléphone. Nous désirons que la place soit libérée des voitures et devienne un espace vert au cœur de la capitale, d'autant plus que la statue de St Louis est plantée presque au milieu ­ preuve du caractère religieux des lieux. J'espère que tout sera prêt pour le 25 août, si la mairie donne signe de vie.

Le 25 août marquera donc la fête de la St-Louis et la fête de la cité, mais c'est le 10 décembre que sera célébrée l'élévation au statut de cathédrale de ce lieu de culte lorsque le vicariat apostolique est devenu diocèse en 1847. Ce n'est qu'à ce moment-là que les vitraux, partis pour La Réunion, embarqués par Guy Lefevre, maître-verrier, seront de retour dûment restaurés et seront placés en novembre.

En quoi la messe de la fête de la St-Louis
de cette année sera différente des précédentes?

La cérémonie revêtira caractère particulier, vu qu'elle marquera la réouverture de la cathédrale. Comme c'est un samedi, il y aura grosse foule. La cérémonie soulignera l'importance des corps d'artisans concernés par les travaux de rénovation et les artisans de la communauté chrétienne. Il y aura aussi l'installation et la bénédiction de la pierre tombale de Gabriel Igou, que le National Heritage Fund a confiée à l'Eglise catholique. L'homélie sera faite par Mgr Maurice E. Piat.

En quoi la participation financière gouvernementale

à ces travaux a-t-elle été bénéfique ?

L'Etat a contribué, à hauteur de 50%, à la restauration d'un patrimoine national. Ce n'est pas une faveur de la part de l'Etat, mais il remplit un de ses devoirs : sauvegarder le patrimoine national. L'autre moitié des dépenses est le fruit de la solidarité des paroissiens de la cathédrale, mais aussi des chrétiens de Maurice et d'ailleurs. Cela a demandé un effort considérable pour la Fabrique d'organiser des levées de fonds à travers des loteries, fancy-fair, Bingo Party et dîners. D'ailleurs, des billets de la loterie seront en vente ce jour-là. Il nous manque encore Rs 3 M pour terminer le projet. L'évêque parlera, dans son homélie, de la cathédrale St-Louis comme témoin de l'histoire de l'Eglise au cœur de l'évolution du pays, de la colonisation à la République.

Propos recueillis par


Jean-Marie St-Cyr


retour