Line
p.11foto1

Ordination diaconale d'Alex Perrine le 19 août prochain

Réflexion sur le sens
de la vocation chrétienne

Les préparatifs pour l'ordination diaconale du séminariste Alex Perrine vont bon train. Trois comités de travail ont été constitués : liturgie, placé sous la responsabilité de Burty Guillaume ; accueil, qui a pour responsable Noëlle-Ange Bégué ; et, réflexion pastorale, sous la responsabilité de Sr Roselyne Larcher.

Le futur diacre a choisi pour thème : Avec Marie, au service de la Bonne Nouvelle pour mes frères. Le comité pastoral a présenté un questionnaire de réflexion aux conseils pastoraux de villages sur le territoire paroissial, le samedi 28 juillet dernier, au centre François-Thévaux, St-Gabriel. Alex Perrine, un habitant de Roseaux, sera ordonné diacre le 19 août prochain à 14h30, à la cathédrale de St-Gabriel. Il se prépare à être ordonné prêtre pour servir le vicariat apostolique de Rodrigues. Selon l'ordinand, être diacre, c'est se mettre entièrement au service de la parole de Dieu, de l'eucharistie et de la charité. C'est dans ce sens que l'Eglise nous invite à réfléchir sur le sens de notre vocation chrétienne en tant que baptisé. Pour la réflexion, le thème retenu est Ansam, nou met nou o servis de la Bonn Nouvel. Les sessions au sein des villages ont déjà démarré.

Les participants ont été appelés à réfléchir sur la question suivante : Pour toi, c'est quoi être appelé? Parmi les réponses, on retrouve : quand un chrétien se sent poussé à la conversion, au partage, à prendre un engagement, au nom de sa foi. Parler de l'appel de Dieu ne laisse pas croire que Dieu se manifeste directement. Il appelle à travers des rencontres, des paroles lues ou entendues. Cet appel laisse l'homme libre. Ensuite, en carrefours, les participants ont approfondi leur réflexion en répondant aux questions suivantes : Ki kalite lapel ki ena ? Eski to santi to lapel ? Koman ? Koman to angaz toi dan to fami, to travay, to legliz, to lekol...? La rencontre s'est terminée par la lecture d'un extrait de la lettre pastorale 2004 de Mgr Alain Harel sur l'engagement et une prière pour les vocations.

Jean-Gérard Gaspard

Production alimentaire

Valoriser
et diversifier la patate

Lundi dernier, le service agricole a organisé un séminaire à Citronnelle pour des planteurs de patate-douce à Rodrigues. L'objectif était d'augmenter la production et d'introduire de nouvelles variétés de ce produit, qui faisait encore partie de la nourriture de base de Rodrigues il y a quelques années.

Prenant la parole au début du séminaire, Jérôme Félicité, responsable du service agricole, a souligné que cette activité s'inscrit dans le cadre de toute une politique visant à améliorer la production alimentaire et combattre la misère. Il a souligné l'importance de la patate comme nourriture de base ainsi que les différentes utilisations de ce produit alimentaire dans la pâtisserie traditionnelle et moderne. C'est aussi une source d'aliment pour les animaux, a-t-il ajouté.

Pour Aliong Chan Save, chef de département de l'Agriculture, il faut que les planteurs soient ouverts aux nouvelles techniques visant à améliorer la production et à dépenser moins d'énergie et moins d'argent dans la main-d'œuvre. Il a annoncé que le service agricole donnera un service gratuit de mécanisation pour aider ceux qui veulent se lancer dans la culture de la patate-douce à grande échelle.

Grande échelle

Il faut noter que la production de cette denrée de base, qui avait une place importante dans l'alimentation à Rodrigues, a nettement chuté ces dernières années. Il y a le potentiel pour augmenter la production, car la demande est grande. De plus, c'est une culture qui résiste bien aux cyclones. Les prix ont augmenté sur le marché pour atteindre Rs 10 le demi-kilo. Pour ceux qui veulent se lancer ou se relancer dans cette culture, les boutures d'une dizaine de nouvelles variétés de patate-douce venant de Chine seront disponibles très bientôt au service agricole. Des tests sont actuellement en cours à la station de Grand-La-Fouche/Corail.

Benoit Jolicœur

retour aller