Line

Confirmation à Brûlé


Mgr Alain Harel :
«C'est aujourd'hui
la Pentecôte avec
le don de l'Esprit-Saint»

Ils étaient cent vingt-quatre écoliers de Notre-Dame-de-Lourdes-RCA, de Batatrand-GS et Marc-Etienne-GS (Roche-Bon-Dieu) à recevoir le sacrement de confirmation, ce dimanche 17 juin, de l'évêque de Rodrigues, Mgr Alain Harel, à la chapelle Notre-Dame de Brûlé.

Les jeunes étaient encadrés de leurs catéchètes du primaire, de leurs instituteurs, maîtres d'école et de quelques parents. Animée par les confirmands eux-mêmes et la chorale des adolescents, le thème de cette célébration eucharistique était Lespri sin fer nou grandi kouman bann kamarad Zezi.

Reprenant le thème de la messe dans son homélie, l'évêque de Rodrigues dira qu'avoir «un ami ou une amie, c'est un trésor». Marthe et Marie, a-t-il rappelé, étaient des amies de Jésus, qui ressuscita Lazare d'entre les morts pour les rendre heureuses. «De même, nous sommes tous l'ami de Jésus. Il nous parle à travers la Parole.» Le Seigneur, a-t-il ajouté, nous rassemble dans les mouvements comme l'Action catholique de l'enfance (ACE) et les services d'Eglise.

«Il nous encourage, nous guérit, donne la force et l'espoir. Oui, aujourd'hui, c'est la Pentecôte à Brûlé à travers le don de l'Esprit-Saint.» Après que les enfants ont répondu à l'appel du célébrant pour recevoir le sacrement de la confirmation, les catéchètes ont partagé la lumière du Christ Ressuscité. L'assemblée a aussi prié pour le respect et l'entente dans les cellules familiales, pour la paix et moins de misère dans le monde et pour la Journée de l'enfant africain, célébrée la veille.

Mgr Alain Harel a remercié les instituteurs et les catéchètes pour l'enseignement de la Parole de Dieu aux enfants avant de les exhorter à poursuivre le cheminement avec eux. Ce dimanche, les enfants des écoles primaires de Ste-Famille, Don-Bosco et de Port-Sud-Est-GS reçoivent ce même sacrement.

Jean-Gérard Gaspard


Budget 2007/08


Aucune déclaration
pour Rodrigues

C'est avec un vif intérêt que bon nombre de Rodriguais ont suivi le discours du Budget 2007/08 présenté par le ministre des Finances, Rama Sithanen, le vendredi 15 juin dernier à l'Assemblée nationale. C'est avec stupéfaction que la majorité d'entre eux a constaté l'absence de toute déclaration sur Rodrigues. Dès le samedi matin, les rumeurs allaient bon train dans l'île. «Est-ce un oubli ou un acte volontaire ?», se demandaient les personnes rencontrées dans la rue.

D'autres faisaient remarquer que c'était une première dans l'histoire de Rodrigues. Outre les quatre députés de Rodrigues, l'Assemblée régionale de Rodrigues était représentée au Parlement par Gaëtan Jhabeemisar, adjoint au Chef-commissaire. Johnson Roussety, était en mission à l'étranger.

Toutefois, lundi dernier, lors du journal télévisé, Rama Sithanen a déclaré respecter l'autonomie de Rodrigues. Il a ajouté que toutes les mesures budgétaires annoncées s'appliquent pour l'ensemble des citoyens de la République de Maurice. Selon les chiffres postés sur le site Web du ministère des Finances, la dotation financière pour l'île autonome pour la nouvelle année financière se répartit ainsi : Rs 890 M pour le budget courant et Rs 275 M pour celui du développement, soit un total de Rs 1,165 md. Ces chiffres traduisent une baisse globale de Rs 80 M par rapport aux estimations totales de Rs 1,245 md votés à l'unanimité à l'Assemblée régionale, le 26 mars dernier. Soulignons que c'est le premier budget du gouvernement régional du Mouvement rodriguais (MR) au pouvoir.

J.G.G


retour aller