p.11foto1

Chantiers du diocèse de Port-Louis


La cathédrale fait peau neuve

* Nouveau centre paroissial à Cité-Briquetterie

Les paroissiens de la cathédrale St-Louis et de Ste-Croix ont de quoi se réjouir en ce début d'année. Des travaux de rénovation et de construction sont prévus pour, d'une part, donner à l'église mère du diocèse de Port-Louis sa splendeur et, d'autre part, offrir aux habitants de Cité-Briquetterie une salle polyvalente pour leurs diverses activités. Deux projets qui nécessitent un investissement de près de Rs 6 millions.

Le rénovation de la cathédrale St-Louis est considérée comme un projet majeur et urgent. La toiture de l'église représente un danger imminent et les fuites d'eaux causées par les intempéries font qu'en temps de pluie, le plafond est sérieusement endommagé à différents endroits.

Si on le laisse à l'état actuel, les dommages causés au bâtiment par la pluie et l'usure du temps risqueront de détériorer davantage l'édifice, expliquent les membres du sous-comité responsable de la levée de fonds pour le projet. Luc Marie, Guy Betsy et Carl Ma Poon avouent que si rien n'est fait, l'eau de pluie risque de s'infiltrer davantage et abîmer encore plus le bâtiment qui fait partie du patrimoine de l'Église dont la construction date de 1847. Les travaux de rénovation s'insèrent justement dans le cadre des 160 ans de la cathédrale, qui seront célébrés en décembre prochain.

Lifting

Initialement, on devait rénover uniquement la toiture, mais il a été noté que l'ensemble du bâtiment requiert un certain lifting. Outre la toiture, les tableaux (qui datent du XVIIIe siècle), le mobilier, l'électricité, la lumière et les vitraux seront restaurés. Il est prévu de remplacer les bancs de l'église également. Un sous-comité 160e anniversaire s'occupe actuellement de la levée de fonds dans le cadre de la campagne «chantiers du diocèse». Divers contracteurs ont été approchés pour s'occuper de l'ensemble des travaux et ces derniers ont proposé des concessions afin que les coûts des travaux ne soient pas trop élevés.

Appel

Le comité compte sur l'aide de tous les Mauriciens, d'ici et d'outre-mer, pour la réalisation de ce projet. Si tout se passe bien , les travaux devraient débuter au mois de mai et prendre fin en juillet ou début août. Pendant toute la durée des travaux, l'église sera fermée au public. Grâce à la collaboration des religieuse de Lorette, les célébrations auront

lieu, durant cette période, à la chapelle du collège Lorette de Port-Louis. Rien n'a encore été finalisé pour l'instant concernant les célébrations de mariage.

L'ensemble des travaux nécessite plusieurs millions de roupies et le sous-comité s'attend à une contribution gouvernementale pour l'aider dans les travaux de rénovation. Selon Luc Marie, membre du comité, tout laisse croire qu'ils auront une réponse positive. Afin que la cathédrale garde sa splendeur après les travaux, un comité s'occupera de l'entretien de l'édifice.

Enthousiasme

Comme chez les paroissiens de la cathédrale, les habitants de Cité-Briquetterie sont ravis, ils souhaitent que la construction d'une nouvelle salle comme lieu de culte et de diverses activités prenne forme. Lancé il y huit années environ, le projet n'a pu avoir le jour faute de financement. L'actuel local qu'utilisent les habitants du quartier est vétuste et exigu et ne peut accueillir un grand nombre de personnes.

Le nouveau bâtiment, qui portera le nom de Centre St-Esprit Cité-Briquetterie, sera un lieu de prière pour les chrétiens du quartier et accueillera les enfants scolarisés et ceux rejetés du système éducatif pour des cours d'alphabétisation. Les jeunes vont aussi s'y retrouver pour des sessions de formation et diverses activités.

Le curé de la paroisse, le père Daniel Muff, et le président de la Fabrique de Ste-Croix, Danièle Alexis, espèrent que dans le sillage de la construction de ce centre, les habitants du quartier seront enthousiastes et s'engageront davantage dans la vie de leur paroisse.

Participation

Comme pour tout projet faisant partie des «chantiers du diocèse», les paroissiens de Ste-Croix et de la cathédrale sont invités à participer aux travaux des deux projets à travers leurs dons. Diverses activités de levées de fonds ont été organisées dans ce contexte. A Cité-Briquetterie, certains habitants du quartier ont signifié leur intention de participer aux travaux en proposant leur aide à divers niveaux, explique Rosemay Pytambar, engagée dans divers services de la paroisse. Ils vont aussi veiller à la sécurité des lieux afin que la cour ne soit pas squattée particulièrement le soir.

Dans son message qu'il adresse aux Mauriciens, Mgr Maurice E. Piat compte sur le soutien et la solidarité de chacun pour la réalisation des deux projets. L'appel a été lancé à la fin de l'année dernière (voir encadré en haut à gauche).

Jean-Marie St-Cyr

retour aller