Ekoute seki finn ekrir dan Liv Aksyon bann Apot (14, 21b-27)

Pol ek Barnabe finn revinn kot Ikonyom ek Antyos.

Zot fortifye kouraz bann disip, zot ankouraz bann-la pou persevere dan lafwa.

Zot dir : «Bizin pas par enn kantite persekisyon pou rant dan Rwayom Bondye.»

Zot nom bann ansyen dan sak Legliz ;

apre ki zot finn fer bann lapriyer, avek enn karem,

zot konfye bann-la ar le-Segner, an ki zot finn met zot lafwa.

Zot travers la Pisidi, zot al dan Panfili.

Apre sa, letan zot finn anons la Parol dan Perze, zot al kot Atali ;

la, zot pran bato pou al dan direksyon Antyos, akot zot ti koumanse ;

lamem ti remet-zot dan lagras Bondye pou travay ki zot finn fek akonpli.

Letan zot arive, zot reini Legliz ; zot rakont tou seki Bondye finn fer avek zot,

kouma li'nn ouver laport lafwa pou bann nasyon.

Samem Parol ki le-Segner pe dir

Nou dir «Gramersi Bondye»

Psom 144/145

® Nou beni-Twa, Segner, Tomem Bondye liniver.

(Melodi : "Béni sois-Tu, Seigneur, Dieu de tendresse et d'amour")

Le-Segner ranpli avek tandres ek pitye,

Li ranpli avek lamour, li pa an koler brit-brit.

La bonte le-Segner, li pou tou dimoun,

So tandres pou tou seki li finn kree. ®

Ansam, seki to finn kree pou dir-twa «mersi»,

To bann fidel pou beni-twa.

Zot pou dir laglwar to rwayom,

Zot pou rakont bann explwa ki to'nn fer. ®

To fer bann zanfan Adan konn to bann explwa,

laglwar magnifik to regn !

To regn, setenn regn pou touzour,

To dominasyon zame pa pou fini. ®

Ekoute seki sin Zan finn ekrir dan so Revelasyon (21, 1-5a)

Mwa, Zan, mo'nn trouv enn lesyel nouvo, enn later nouvo,

premye lesyel ek premye later finn disparet, nepli ena lamer.

Mo trouv lavil sint, Zerizalem nouvo,

li ti pe desann depi lesyel, akot Bondye ;

li finn pare, parey kouma la marye pou so mari.

Lerla, mo tann enn lavwa for, kepi kot tronn ; li dir :

«Ala latant Bondye avek bann dimoun, li pou kanp avek zot.

Zot pou vinn so lepep, e limem, 'Bondye-avek-zot', pou vinn zot Bondye.

Li pou souy tou bann larm dan zot lizye :

nepli pou ena lamor, nepli pou ena plore, kriye, lapenn.

Parski bann premye zafer finn ale.

Lerla, seki pe asiz lor tronn deklare : «Gete, mo pe fer tou kiksoz nouvo.»

Samem Parol ki le-Segner pe dir

Nou dir «Gramersi Bondye»

Alelouya

Le-Segner dir : «Mo donn-zot enn komandman nouvo.

Parey kouma mo'nn kontan-zot, sakenn kontan so kamarad.»

«Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés»

(Jn 13.35)

par Sr Huguette Henri


«Je vous donne un commandement nouveau, c'est de vous aimer les uns les autres...» Que veut dire Jésus ? Il nous donne lui même la clef : Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. C'est en regardant Jésus que nous saurons comment il nous a aimés. Il y a quelques semaines, nous avons vécu le triduum
pascal, où Jésus nous a manifesté l'immensité de son Amour. Le jeudi saint, au cours de son dernier repas avec ses disciples, Il nous donne ce commandement nouveau : «Aimez-vous comme je vous ai aimés...»

Par le lavement des pieds, Il unit le geste à la parole. Peu après, c'est la première Eucharistie, Jésus veut rester au milieu de nous. «Je serai avec vous tous les jours jusqu'à la fin des temps.» Puis, Il confie sa mission aux apôtres et leur demande de la continuer : «Faites cela en mémoire de moi...», c'est la première ordination.

Dans l'Adoration eucharistique, qui est le prolongement de la messe, nous pouvons goûter aussi cette présence-absence de Jésus et vivre ce coeur à coeur Avec Lui. Depuis, nous pouvons lui présenter nos peines et nos joies... «Tout ce que vous demanderez au Père, je vous l'accorderai.»

Le Vendredi saint, c'est le sommet de l'amour : Jésus donne tout jusqu'au bout. Il donne Sa Vie parce qu'Il nous aime et Il la donne de la façon la plus ignoble comme un malfaiteur. Là encore, quel exemple nous donne Jésus. Il nous invite à pardonner comme lui-même a pardonné à ses bourreaux : «Père pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu'ils font.»Avec la Pâques, c'est la manifestation de l'amour dans la gloire ­ ce qui ne veut pas dire, certes, la gloriole des hommes.

Où trouver cette plénitude de l'Amour ? Dans l'amour du Père que Jésus est venu Lui-même nous révéler. Oui, la manière de Jésus de nous aimer dépasse notre manière à nous d'aimer. Les exigences d'un tel amour peuvent nous paraître au-dessus de nos forces et nous laisser dans le découragement et la désespérance : «Jamais nous n'y arriverons, c'est impossible.»

Jésus ne nous dit pas : «Je vous ai aimés. Débrouillez-vous.» Non jamais... Il nous dit : «Parce que moi je vous aime, je vous donne l'amour infini de mon Père. Laissez-vous aimer comme un enfant dans les bras de sa mère ou dans les bras de son père». Il nous invite chacun à le rejoindre.

«Viens à moi, rempli de l'amour du Père et de la Lumière de l'Esprit, tu auras la force et l'audace pour aller au delà de tes capacités humaines».

Quelle sera ma réponse ?

Seigneur, je Te rends grâce pour tant d'amour... Fais que je sois un témoin fidèle de cet amour auprès de tous ceux que Tu mets sur ma route; pour qu'à leur tour, ils découvrent Ton Amour et le fasse rayonner autour d'eux.

Line
retour