p.11foto1

Changement de nom


La Belle-Rose RCA devient Eugène-Dethise RCA

Le nom Belle-Rose RCA fera bientôt partie des souvenirs. L'établissement scolaire primaire sera rebaptisé, ce vendredi 4 mai, du nom du père Eugène Dethise, homme qui su marquer son temps. Visite de cette école qui portera bientôt le nom de cet illustre personnage.

Dans un petit coin de la cour du couvent de Belle-Rose, un peu caché par les arbres et les murs, se trouve un bâtiment protégé par des clôtures. C'est ici Belle-Rose RCA. Un établissement fondé peu après l'installation des religieuses de la congrégation du Bon et Perpétuel Secours (BPS) à Belle-Rose en décembre 1858.

Au départ, explique Noëli Boolka, actuelle responsable d'école, «l'école se trouvait dans un autre bâtiment dans la cour, qu'on peut d'ailleurs toujours apercevoir». L'école fut gérée par les religieuses pendant de très longues années. La dernière à y avoir travaillé fut Sr Arlette, appelée à d'autres responsabilités à Rome en 2000.

C'est le 11 mars 1993, en présence du cardinal Jean Margéot, que l'actuel bâtiment fut inauguré. A ce jour, l'école accueille 236 élèves, dont peu habitent la localité. «Nous avons des enfants qui viennent des bas quartiers de Quatre-Bornes et de Beau-Bassin/Rose-Hill. Certains parents choisissent d'envoyer leurs petits dans d'autres établissements des environs.»

Résultats en net progrès

Malgré le petit nombre d'élèves, l'école Belle-Rose RCA propose toute une variété de matières et d'activités. Rien qu'en langues orientales, quatre matières sont proposées : hindi, tamil, ourdou et mandarin. «Nous avons aussi notre Computer Room, notre salle multimédia», raconte la maîtresse

d'école.

Plusieurs activités extrascolaires sont aussi au programme de l'école. «En janvier, nous avons eu une compétition de quiz, nous avons même participé au niveau de la municipalité. Nous prévoyons pour la fin de mai la création de cartes de vœux pour les parents. En juin, nous aurons le fête de la musique avec pour thème : Acceptons les différences. Le 12 juillet, il y aura la Sports Day; chez nous c'est plus un Fun Day. Rassemblés dans la cour de l'école, les enfants participent aux Sack Race, Threading the Needle, Fancy Race. A la fin de l'année, nous avons le déjeuner de l'amitié offert par la PTA.»

Si Noëli Boolka dit accueillir bon nombre d'enfants issus de milieux modestes ou en difficulté - difficultés d'apprentissage ou de discipline -, l'école a vu toutefois son pourcentage de réussites grimper depuis ces six dernières années (voir encadré). Une réussite que la responsable de l'établissement (depuis 2002) attribue au «close monitoring. Une proximité à tous les niveaux : enseignants, responsable d'établissement, élèves et parents. Nous faisons aussi des activités pour encourager les élèves, les revaloriser».

Le 4 mai, l'école change de nom

L'heure sera à la fête ce vendredi 4 mai à l'école. En présence de plusieurs invités, dont le personnel du BEC et de Mgr Piat, l'école Belle-Rose RCA sera rebaptisée Eugène-Dethise RCA School. Des chants et des danses seront présentés par les élèves de l'établissement. Le programme sera centré sur la vie du père Eugène Dethise.

Martine Théodore

retour