p.11foto1

A l'école Notre-Dame-de-Bon-Secours


Préparer les enfants

à la fête de Pâques

Christelle Latour: «La fête de Pâques est merveilleuse. Jésus est ressuscité. Il a fait l'effort de ressusciter de la mort à la vie parce qu'il nous aime. Je ne rate jamais d'assister à la messe de Pâques en famille de l'église Immaculée-Conception, où le père Souchon distribue des œufs de Pâques aux enfants. Parfois, je reçois de petits oeufs, mais parfois de gros.»

Dean Tse : «Jésus est quelqu'un de très important dans ma vie. La fête de Pâques est l'occasion pour nous de fêter la résurrection de Jésus. Jésus reprend vie. Il nous apporte sa vie et sa lumière. Il vient pour nous donner aussi son esprit, qui est l'Esprit Saint. Tout cela pour nous prouver combien il nous aime et combien il veut nous aider. Le carême est aussi un moment pour nous de faire un effort pour devenir meilleur.»

Océane Jeanne : «La fête de Pâques nous rappelle que Jésus n'est pas mort. Il est revenu pour nous aider. Il est parmi nous. Je pense beaucoup à lui. Je tiens chaque jour à ma prière personnelle.»

Shauna Gokhool : «La fête de Pâques me donne beaucoup de joie. Je sais que Jésus n'est plus mort. Il est ressuscité. Il est vivant. J'ai aussi de la joie ce jour-là en recevant des œufs de Pâques en chocolat.»

Emmanuel Laguette : «Pendant le carême j'ai fait des sacrifices afin d'accompagner Jésus sur son chemin de croix. Le jour de Pâques, Jésus est ressuscité. Pour le fêter, on organise une chasse aux œufs de chocolat chez ma grand-mère. Je m'amuse bien. Jésus n'est plus mort. Il est vivant.»

Cheryl Venpin : «La fête de Pâques est synonyme de partage. Jésus revit. Il nous protège. Il vit parmi nous.»

Line

La fête de Pâques est une occasion pour Sr Josiane, catéchète à l'école Notre-Dame-du-Bon-Secours, Port-Louis, de faire prendre conscience aux enfants que Jésus est ressuscité de la mort à la vie et qu'il est toujours vivant. «Que Jésus est présent chaque jour dans leur vie. Et que c'est en Lui que nous croyons et que c'est Lui que nous célébrons.» Sa mission est de faire éclater la joie de Pâques dans le cœur de tous ses élèves.

Préparer les élèves de Std V à la fête de Pâques est pour Sr Josiane une occasion de vivre ce temps de grâce comme un cadeau du Seigneur. Elle les invite à colorier les images qu'elles ont préparées tout en leur apprenant à découvrir la vie du Christ. Le premier dessin représente le dimanche des Rameaux, qui ouvre la semaine sainte. C'est le jour, dit-elle, où Jésus a été conduit jusqu'à la mort et la foule l'acclamait comme sauveur avec des palmes à la main. De même, comment acclamer aujourd'hui Jésus qui vient à notre rencontre ?

Ensuite vient le triduum pascal, jeudi saint, vendredi saint et le samedi saint. Le jeudi saint précise Sr Josiane. est une messe spéciale célébrée en la cathédrale Saint-Louis et où sont réunis tous les prêtres du diocèse. Au cours de cette messe, l'évêque procède à la consécration des huiles saintes pour toutes les paroisses du diocèse durant l'année. Cette huile qu'on appelle le Saint-Chrême et va être utilisée pour le baptême, la confirmation, l'ordination des prêtres et l'onction des malades.

Le soir dans les paroisses, la célébration de la messe, dit-elle, s'ouvre par le lavement des pieds qui, explique-t-elle, est un exemple que Jésus se donne comme serviteur. De même, tout comportement d'un prêtre, évêque ou pape doit passer d'abord par le service. Et nous aussi, dans notre vie, nous sommes appelés à servir les autres à l'image de Jésus, dit-elle aux enfants. Sr Josiane ajoute que le jeudi saint commémore aussi l'eucharistie (la Cène du Seigneur) ­ le dernier repas que Jésus a pris avec ses disciples avant son arrestation. L'eucharistie est le corps que Jésus donne à tous les chrétiens. Et ce corps est offert en nourriture pendant les messes. D'où l'importance de la messe.

Le vendredi saint est la commémoration de la crucifixion de Jésus, explique-t-elle. Dans toutes les paroisses, il y a la célébration de la passion pour faire mémoire de la mort du Christ. L'église est en deuil. Elle leur rappelle que la célébration de la passion est en trois parties : lecture de la Passion ; la grande prière universelle et la vénération de la croix. Ce jour-là, les paroisses organisent aussi des chemins de croix dans les églises ou les quartiers. Jésus en croix, explique-t-elle, est une marque d'amour pour les hommes tout en étant fidèle à son Père.

La célébration de la résurrection commence le samedi soir (veillée pascale), explique Sr Josiane. Au début de la messe, le prêtre procède à la bénédiction du feu. Parfois, après la liturgie de la Parole, il y a les baptêmes des catéchumènes (ceux qui se font baptiser grands). Et cette messe se termine dans la joie pascale. Le lendemain, soit le dimanche de Pâques, des messes sont célébrées dans toutes les paroisses.

La fête de Pâques, dit-elle, est synonyme de grande joie. Elle nous rappelle que Jésus est ressuscité. Il est vivant pour toujours. Et sa lumière illumine le monde entier.

Sandra Potié


retour