Quelques grands défis

Après de mûres réflexions et un long temps de discernement, les différents partenaires de la Commission de la catéchèse ont convenu de quelques grands défis en vue de l'élaboration d'une «Mission Statement» pour la catéchèse. A savoir :

- Mettre le Christ en priorité en toute chose.

- Chercher des chemins nouveaux pour une catéchèse adaptée et actualisée.

- Oser être des témoins audacieux et créatifs dans un monde en crise.

C'était aussi l'occasion pour Mgr Piat de partager à l'assistance ce qu'il a retenu comme défis à la fin des Assises de la catéchèse:

- Comprendre les aspirations des jeunes et leur proposer cette pédagogie : «Venez et voyez.»

- Il est capital de proposer une catéchèse aux adultes pour qu'ils soient des témoins auprès de leurs enfants.

- Avoir une culture d'appel pour les catéchètes. Pas nécessairement de grandes formations pour débuter. (L'évêque donne l'exemple des premiers témoins de Jésus qui étaient découragés sur le chemin d'Emmaüs. La source, c'est l'évangile, rappelle-t-il.)

- Trouver la place de la catéchèse de la communauté chrétienne.

Notons qu'avant d'élaborer les trois défis mentionnés plus haut, chaque secteur a présenté ses trois défis. A la fin de la remontée, les participants sont tombés d'accord que les trois cibles sont les parents ; les éducateurs, enseignants, catéchètes et recteurs ; et les jeunes. Beaucoup de verbes ont été proposés, à savoir : réveiller, sensibiliser, motiver, former, témoigner et valoriser. Certains n'ont pas hésité à dire ne pas avoir peur d'utiliser les verbes comme annoncer, affirmer dans ce monde où nous vivons la crise de la transmission.

Pour un jeune, ce sont les verbes «actualiser» et «rejoindre» qui priment. C'est-à-dire, créer le lien entre la foi et la vie du jeune.

Line

Sept pistes de réflexion

Le père Alain Romaine a dégagé les avenues de la catéchèse en donnant quelques pistes explorées par des maîtres catéchétiques par rapport à la crise de transmission. Il faut envisager :

* Une catéchèse basée sur les besoins existentiels, où prime l'expérience du vécu et non seulement la connaissance.

* Une catéchèse des adultes afin de faire résonner la Parole chez eux pour que, à leur tour, ils transmettent la Parole à leurs enfants (déjà existante dans certaines écoles primaires catholiques).

* Une catéchèse intergénérationnelle. Cela peut être vécu dans un contexte liturgique en paroisse en vue de consolider les liens familiaux. La famille entière préparant un événement ou une célébration. Pas de cloisonnement générationnel, ethnique, social ou géographique.

* Une catéchèse communautaire, c'est-à-dire la solidarité dans la foi. Important de lutter contre la pratique indivi-dualiste et avoir une communauté de catéchètes pour vivre ensemble la mission.

* D'être «empowered» spirituellement. Il faut être nourri intérieurement pour pouvoir aller vers ceux où nous sommes envoyés. La connaissance et le savoir ne suffisent pas.

* L'appel des jeunes pour être catéchètes, car c'est une vocation.

* L'utilisation des moyens modernes de communication pour annoncer l'évangile.

retour aller