Cité La Caverne, Vacoas


Grotte Notre-Dame-de-la-Paix :

nouveau lieu de prières

Un nouveau lieu de prières et de recueillement est désormais disponible pour la communauté de Cité La Caverne, Vacoas : la grotte Notre-Dame-de-la-Paix.

Cela fait longtemps que les habitants des environs de Cité La Caverne ont désiré un lieu de prières. Et la grotte, dédiée à Notre-Dame-de-la-Paix, est le fruit d'une solidarité entre les habitants de l'endroit, ceux des régions avoisinantes et la mairie. «Les dimanches et les après-midi, en jour de semaine, nous étions à pied d'œuvre pour ériger cette grotte. Merci aux habitants de l'endroit et aux donateurs pour leur soutien en termes de matériaux. Nous allons aménager un espace pour le recueillement et la méditation», a déclaré à La Vie Catholique un des respon-sables du projet. Avant cette grotte, rappellent des habitants rencontrés, des sessions de prières, placées sous la protection de Marie, Notre-Dame-de-la-Paix, avaient lieu de manière itinérante dans le quartier.

Centre polyvalent

En 1996, les membres du Conseil pastoral de Cité La Caverne,

avec la venue du père Jean-Claude Véder, initient des démarches pour l'acquisition d'un terrain. Entre-temps, avec l'arrivée des habitants dans de nouveaux appartements, un centre polyvalent s'avère nécessaire. D'où la naissance du Centre d'éducation et de formation sociale, par le cardinal Jean Margèot (en novembre 2002). En 2004, avec l'arrivée de Sr Lizzy (FMM) et du père Roger Cerveaux, l'idée d'un lieu de prières refait surface. Et voit la création d'un comité comprenant les représentants de Cité La Caverne, de la NHDC La Caverne, des quartiers Rosano et Sunset en vue de concrétiser ce projet.

Le nom de Notre-Dame-de-la-Paix, explique-t-on, a été choisi en hommage à tous ceux ayant cru en ce rêve. «Nous avons une pensée spéciale pour tous ceux qui nous ont quittés. Notre-Dame-de-la-Paix, c'est la paix que chacun recherche : la paix en soi, la paix pour sa famille, son quartier, son pays et pour le monde entier. Que nos quartiers soient sous la protection de Marie, Notre-Dame-de-la-Paix.»

Sylvio Sundanum

retour aller