p.11foto1

Discours programme de Johnson Roussety


Equilibrer développement
économique et préservation
de l'identité rodriguaise

La première séance de la nouvelle Assemblée régionale de Rodrigues s'est tenue le vendredi 22 décembre. Une séance marquée par le discours programme du Chef-commissaire, Johnson Roussety, pour les cinq prochaines années.

Un programme qui met l'accent sur l'indépendance économique de l'île, tout en préservant l'identité rodriguaise. «My Regional Government aims at gearing our country towards economic independence by carefully striking the right balance between economic development and the preservation of Rodriguan Identity», a-t-il déclaré au début de son intervention, qui a duré plus d'une heure. Les principaux secteurs qui retiendront l'attention du gouvernement régional du Mouvement rodriguais (MR) pour réaliser cette indépendance économique demeurent le tourisme, la pêche et l'agriculture.

Dans le secteur du tourisme, le gouvernement régional veut être en mesure d'accueillir quelque 100 000 visiteurs annuellement. L'accent sera mis sur des campagnes de promotion touristique à l'île Maurice, l'île de La Réunion et en Europe. Il souhaite la reprise de vols directs entre Rodrigues et La Réunion, tout en prônant une libéralisation de la politique d'accès aérien à Rodrigues.

Le Chef-commissaire parle également de la nécessité d'améliorer et de valoriser les produits offerts aux touristes. C'est dans cette optique que la compagnie Discovery Rodrigues Co. Ltd sera opérationnelle pour gérer tous les sites touristiques de l'ile.

Johnson Roussety a parlé de la relance de l'industrie de la pêche et de la concrétisation du projet de Sea Food Hub à Rodrigues ainsi que d'un projet d'aquaculture. Pointe-Monier sera transformée en un véritable port de pêche. Il a également souligné l'intention de son gouvernement de prendre des mesures courageuses concernant la protection de la mer.

Révolution agricole

Le nouveau gouvernement apportera une révolution
agricole, a soutenu Johnson Roussety. Il a parlé de la construction d'une Maison

des agriculteurs pour encadrer les planteurs, ainsi que la mise en opération de la Rodrigues Trade and Marketing Agency en vue d'assurer le marketing des produits agricoles de Rodrigues. Priorité sera donnée à la création de vergers-type pour la production de plusieurs variétés de fruits. Il y aura également une vulgarisation de la culture hydroponique.

La gestion de l'eau connaîtra des changements importants. Johnson Roussety a annoncé la création d'un organisme séparé et autonome pour la gestion de l'eau et a parlé de l'éventualité que la population soit appelée à payer pour le volume d'eau consommé.

La construction d'un complexe multisports, avec des facilités pour la pratique du golf ou l'organisation de courses hippiques à Plaine-Maho et la création d'un Sports Medical Centre figurent parmi les préoccupations de la nouvelle équipe dirigeante de Rodrigues.

Au niveau de la gestion des terres, le MR propose une réforme du cadastre et l'accès des détenteurs des baux à la propriété privée. «As we made clear in our electoral manifesto, we are committed to a programme of converting tenants for life into owners with proprietary rights, both on their house and the land on which they stand. The Select Committee will be reactivated to work out modalities of this intention to faire Rodriguais vine propriétaire dans son pays», a ajouté le Chef-commissaire.

En ce qui concerne l'infrastructure routière, mention a été faite du projet de construction d'une nouvelle route reliant Port-Mathurin à Rivière-Cocos, via Citron-Donis. Des patentes de taxi additionnelles seront octroyées, vu la croissance enregistrée dans ce secteur.

Johnson Roussety a également abordé de reforme au niveau du ramassage des ordures.

Benoît Jolicœur

retour